samedi 4 juin 2016

Mort de Mohamed Ali



Mohamed Ali est mort à l'âge de 74 ans ce vendredi à Phoenix, en Arizona

Il était depuis quelques jours déjà dans un état très grave et sa famille l'assistait à son chevet. Mohamed Ali vient de s'éteindre, laissant derrière lui le souvenir d'une légende de la boxe anglaise. 

Depuis les années 1980 le champion souffrait déjà de la maladie de Parkinson et il était hospitalisé ce jeudi pour faire face à des complications respiratoires. 


Mohamed Ali était un célèbre boxeur américain de la catégorie des poids lourds, né le 17 janvier 1942 à Louisville, aux États-Unis. 

Son véritable nom de naissance est Cassius Clay, nom qu’il change en 1975, suite à sa conversion à l’Islam sunnite.
Le premier combat de Mohamed Ali a lieu le 29 octobre 1960 à Louisville face à Tunney Hunsaker et il en sortit victorieux aux points. 

Le talent du boxeur se remarque ainsi très vite et il est adulé par le public. Durant la période du 25 février 1964 au 20 juin 1960, il est le maître de la catégorie des poids lourds et impressionne par son style de combat, avec comme slogan « flotter comme un papillon et piquer comme une abeille ». Il est surnommé « The Greatest » après un enchainement de victoires dans des combats mémorables.


L’un de ces combats est celui contre George Foreman à Kinshasa que les amateurs de boxe classent parmi les plus grands évènements de l’histoire de la boxe. Mohamed Ali est le premier boxeur à être triple champion du monde de poids lourds.


En dehors du ring, il s’est érigé en objecteur de conscience en posant plusieurs actes comme son refus de servir l’armée américaine, en 1966, alors que son pays était en guerre contre le Viêtnam. 

Il sera même condamné à 5 ans de prison et sommé de payer une amende de 10 000 dollars le 8 mai 1967, mais n’ira pas en prison après avoir fait appel.
La carrière de Mohamed Ali prend fin au début des années 1980. 

En 1984, il est atteint par la maladie de Parkinson qui a fait décliner considérablement ses fonctions motrices. 

Il est père d’une fille, Laila Ali, qui suit ses traces en faisant également de la boxe. Il a été considéré par BBC, en 1999, comme la personnalité sportive du siècle.

 Le journal la Sphère est le blogue personnel du journaliste indépendant et chroniqueur Anthony Konaté.