mercredi 8 juin 2016

De nouveaux neurones pour la mémoire ?

Il se forme environ 1400 nouveaux neurones par jour dans notre cerveau !


Par un processus appelé néo-neurogenèse, de nouveaux neurones sont créés à partir de cellules souches neuronales stockées sur place, qui sont capables de s'auto-renouveler. 


Tout événement laisse dans le cerveau une trace appelée engramme. Reliquat d’une activité antérieure, cette trace est susceptible d’être réactivée à tout moment par une stimulation appropriée et peut jouer un rôle dans nos comportements ultérieurs. Elle constitue en quelque sorte la base biologique de la fonction mnésique, la mémoire.

 En savoir plus sur les fonctions mnésiques  http://www.chups.jussieu.fr/polys/neuro/semioneuro/POLY.Chp.4.3.html

La formation des traces fait appel à des remaniements des réseaux neuronaux. Même si diverses formes de plasticité neuronale ont été impliquées dans le stockage de l’information, le rôle de nouveaux neurones dans la création de ces traces est une découverte récente.


Aujourd’hui, la relation entre production de néo-neurones et mémoire fait l’objet de nombreux travaux. D’un côté, le rôle clé des néo-neurones dans l’apprentissage de tâches mnésiques complexes a été démontré ainsi que leur implication dans l’oubli, processus nécessaire au bon fonctionnement de la mémoire.



Source : Nora Abrous & Catherine Belzung