vendredi 10 juin 2016

Des armes antiques inédites découvertes au Moyen-Orient

arme antique
Crédits : © Guillaume Gernez / Mission archéologique française en Oman central.
Des armes en bronze datant de l'âge du fer ont été découvertes au Sultanat d'Oman par des archéologues français.
Des carquois remplis de flèches, des haches, des poignards et des arcs en bronze, datant de l'âge du fer (900-600 ans avant notre ère). Telle est la découverte réalisée par la mission archéologique française en Oman central. Une trouvaille effectuée à Adam, au Sultanat d'Oman.
Les armes antiques ont été mises au jour dans un complexe probablement cultuel, découvert en 2009 sur le site de Mudhmar Gernez. La découverte a été réalisée dans le plus grand des deux bâtiments du complexe, construit avec des blocs en grès taillés et de briques faites de terre.
Selon les auteurs de la découverte, les armes seraient tombées d'étagères sur lesquelles elles étaient posées. Autre hypothèse : elles seraient tombées des murs auxquelles elles étaient accrochées.
Quelle est la nature précise de la découverte des chercheurs français ? Il y a tout d'abord deux petits carquois en bronze, y compris les six flèches contenues à l'intérieur des carquois. De petite dimension (35 cm), il pourrait s'agir d'imitations en modèle réduit d'originaux en cuir. Leur nature métallique suggère que ces armes, qui n'avaient jusqu'ici jamais été découvertes dans la péninsule arabique, n'étaient pas fonctionnelles.
Mais il y a également d'autres objets, également en bronze : cinq haches de combat, cinq poignards à pommeau en forme de croissant, une cinquantaine de pointes de flèches et cinq arcs complets.
Pourquoi des armes intégralement métalliques ? Selon les archéologues français, ces armes n'auraient pas été conçues pour être utilisées lors de combats, mais pour être offertes à une divinité guerrière.