jeudi 26 mai 2016

Un voyage vers notre système d'étoile le plus proche ?

Tau Zero/Flickr


Et si l’on parvenait à atteindre Alpha du Centaure, notre système d’étoile le plus proche, pour l’an 2069 soit à l’occasion du centième anniversaire de l’alunissage d’Apollo 11 ? C’est en tout cas ce qu’un congressiste américain a demandé à l’Agence spatiale américaine (Nasa).
Le Texan John Culberson siège à la chambre des représentants aux États-Unis, et contribue notamment à composer le budget de la Nasa avec laquelle il collabore régulièrement. Récemment, il a demandé à l’agence américaine d’accélérer le développement de nouveaux modes de propulsions et de ses propres sondes interstellaires afin de planifier, à l’horizon 2069, une mission vers Alpha du Centaure, le système stellaire qui nous est le plus proche.
Alpha du Centaure est un système de trois étoiles très proches : Alpha Centauri A et Alpha Centauri B, deux étoiles principales qui forment une étoile double à 4,36 années-lumière, et Proxima Centauri (Alpha Centauri C), une naine rouge bien moins lumineuse qui est l’étoile la plus proche du Soleil, à 4,22 années-lumière, soit 270 000 fois la distance entre la Terre et le Soleil.
Pour le moment, le projet le plus prometteur est DEEP-IN, pour lequel la Nasa a accordé des subventions pour qu’il puisse être approfondi, et qui consiste en la propulsion d’un vaisseau à des vitesses extrêmes via un puissant faisceau laser émis directement depuis la Terre. En effet, la lumière est composée de particules appelées photons. S’ils n’ont pas de masse, ils ont par contre une vitesse et ce qu’on appelle une « quantité de mouvement » . L’idée ici, c’est de réfléchir cette énergie vers une grande voile solaire pour générer la poussée, et ainsi propulser le vaisseau.
De leur côté, l’astrophysicien britannique Stephen Hawking et le milliardaire russe Yuri Milner ont eux proposé le projet Breakthrough Starshot, qui consiste en l’envoi de milliers de sondes spatiales d’environ 1 gramme, équipées de voiles solaires, vers Alpha du Centaure. Avec leur faible poids combiné à la puissance du faisceau laser qui serait utilisé pour les propulser, ils comptent leur permettre d’atteindre 20% de la vitesse de la lumière, et ainsi nous offrir de premières images d’Alpha du Centaure en 20 ans.


Le journal la Sphère est le blogue personnel du journaliste indépendant et chroniqueur Anthony Konaté.