La chanteuse irlandaise Sinead O’Connor, qui a menacé de se suicider, était portée disparue ce lundi après une promenade à vélo et recherchée par la police dans la banlieue de Chicago. Le département de la police de Wilmette, dans l’Illinois, a indiqué dans un communiqué qu’il «cherchait à savoir si Sinead O’Connor va bien», relaye le site TMZ et plusieurs médias américains.
La chanteuse de 49 ans «aurait quitté Wilmette pour une promenade à vélo hier (dimanche) à 06 heures du matin (13 heures heure française) et elle n’est pas réapparue», indique la police locale, qui aurait été prévenue par une proche de l’artiste.

Plusieurs messages inquiétants

La chanteuse a publié récemment sur Facebook plusieurs messages inquiétants. Dans le dernier post, daté de dimanche, Sinead O’Connor, qui livre une bataille juri­dique pour conser­ver la garde de ses enfants, semble demander à son fils de se rendre au tribunal mardi pour obtenir la garde de son frère. En novembre dernier, elle avait provoqué l'inquiétude de ses fans en annonçant sur le réseau social qu'elle avait tenté de se suicider par overdose de drogue et de médicaments.
Plus récemment, la chanteuse irlandaise avait également accuséle comédien américain Arsenio Hall d'avoir fourni de la drogue à Prince pendant des années. Le chanteur, décédé soudainement le 21 avril à l’âge de 57 ans, est l'auteur de sa chanson la plus connue, «Nothing Compares 2 U».
On ne sait pas pourquoi la chanteuse irlandaise était en séjour aux Etats-Unis, mais elle a récemment affirmé, toujours sur Facebook, qu’elle comptait aller manifester en Caroline du Nord contre la loi controversée de cet Etat sur les toilettes pour les personnes transgenres.
- Journal la Sphère - Média indépendant, par Anthony Konaté