jeudi 5 mai 2016

Rare : Mercure va passer entre la Terre et le Soleil

Capture d’écran 2016-05-04 à 14.45.37

La plus petite planète du Système Solaire, Mercure, passera ce lundi 9 mai entre le Soleil et la Terre, un phénomène rare qu’il sera possible d’observer dans la partie du monde où il fera jour à ce moment-là, notamment en Europe de l’Ouest.
Le lundi 9 mai prochain, à 13h12 heure française jusqu’à 20h42 (variable selon les endroits), ceux qui sont équipés d’instruments d’observation astronomique pourront assister à un spectacle rare en suivant le trajet de Mercure, plus petite planète de notre Système Solaire, qui apparaîtra comme un tout petit disque noir se déplaçant devant le Soleil. Visuellement, « Mercure donnera l’impression de grignoter l’un des bords du Soleil puis il le traversera très lentement avant de ressortir de l’autre côté« , explique Pascal Descamps, astronome à l’Observatoire de Paris. Un phénomène rare « car il exige un alignement presque parfait du Soleil, de Mercure et de la Terre » ajoute-t-il.
Située à 58 millions de kilomètres du Soleil, Mercure reste encore assez peu explorée. Planète la plus proche du Soleil, son diamètre est de seulement 4 780 kilomètres, et elle orbite autour de l’astre en 88 jours. Si elle passe assez régulièrement entre la Terre et le Soleil, tous les 116 jours, l’inclinaison de son orbite autour de l’astre par rapport à l’orbite de la Terre nous la montre au-dessus ou en dessous du Soleil. De ce fait, les transits de Mercure devant le Soleil sont rares : il y en a 13 ou 14 par siècle. Le dernier s’est produit il y a dix ans. Les prochains seront en novembre 2019, en novembre 2032 et en mai 2049.
mercury-1226433_960_720
Pour observer le phénomène, les lunettes spéciales pour les éclipses solaires ne seront d’aucune utilité, car la planète est trop petite. « Il faut un instrument astronomique pour grossir l’image du Soleil« , explique Pascal Descamps. Pour lui, « le moyen le plus simple pour voir Mercure sans risque sera d’utiliser un solarscope« , sorte de boîte cartonnée munie d’un objectif avec une lentille, couplé avec un petit miroir convexe. Il permet d’observer sans danger le Soleil par projection de son image inversée sur un écran.