samedi 7 mai 2016

POURQUOI MANGE-T-ON DE LA VIANDE ?

Parce que l’humain mange de tout
Dans la nature, tous les animaux ont besoin de manger pour vivre. Mais tout le monde ne mange pas la même chose. Certains ne se nourrissent que de plantes, on les appelle des végétariens (ou des herbivores s’ils ne mangent que de l’herbe et des tiges). Ces bêtes peuvent être petites (les écureuils, par exemple) mais aussi très grandes (les vaches ou les girafes). Elles se font souvent manger par des bêtes carnivores, qui ne se nourrissent que de viande, comme le lion, et même certains gros poissons.
Ils participent tous à ce qu’on appelle la chaîne alimentaire. Par exemple, un petit poisson peut se nourrir d’algues, mais il se fera manger par un gros poisson, qui va être englouti par un ours, qui sera peut-être chassé par un homme.
L’homme, lui, est omnivore. Ça veut dire qu’il peut manger de tout : des végétaux et des animaux. Il n’est pas tout seul dans ce cas-là : le renard roux, par exemple, mange des vers de terre, des petits rongeurs (même des lapins !) et des fruits. Les chimpanzés mangent aussi d’autres animaux et des fruits.

Pour avoir des protéines
L’être humain doit se nourrir d’aliments différents pour avoir un régime alimentaire équilibré. C’est ce qui va l’aider à être en bonne santé. Il faut manger au cours de la journée des aliments qui contiennent :
  • de l’eau pour s’hydrater ;
  • des minéraux, comme le calcium pour avoir des os solides. On en trouve surtout dans le lait ;
  • des vitamines pour mieux digérer et ne pas tomber malade. On en trouve surtout dans les légumes et les fruits ;
  • des glucides pour faire fonctionner le cerveau et produire l’énergie dont on a besoin. On en trouve surtout dans le sucre et dans les céréales, le pain, le riz, les pâtes… C’est ce qu’on appelle des féculents ;
  • des lipides pour avoir de l’énergie et fabriquer les cellules qui construisent notre corps. On en trouve surtout dans les matières grasses, comme le beurre ou l’huile ;
  • des protéines pour construire les muscles. On en trouve surtout dans la viande et le poisson.
La viande, les œufs et le poisson apportent des protéines. Mais on peut aussi en trouver ailleurs, en mélangeant plusieurs végétaux qui contiennent eux aussi des protéines : du riz et des lentilles, ou de la semoule et des pois chiches, par exemple. Quoi qu’on choisisse, il faut faire attention à garder un régime alimentaire équilibré et à ne pas manquer de fer ou de vitamines.
Par habitude
En fait, c’est l’homme préhistorique qui a commencé à manger de la viande, il y a des milliers d’années. En hiver ou dans les endroits où il y avait peu de fruits et de racines, il devait manger des animaux pour se nourrir. Par exemple, les Esquimaux au pôle Nord mangent beaucoup plus d’animaux que nous car rien ne pousse dans la neige.
Jusque dans les années 1950, c’était réservé aux personnes les plus riches, parce que la viande coûte cher : un dîner avec la viande était un repas de fête. Dans les années 1970, les gens avaient plus d’argent et on a commencé à dire qu’il fallait manger un steak par jour pour avoir des forces. Finalement, on s’est rendu compte que c’était exagéré.
La viande, c'est comme le sucre, on peut en manger un peu mais pas trop. En moyenne en France aujourd’hui, chaque adulte mange presque 85 kilos de viande par an, soit l’équivalent de 16 steaks hachés par semaine.