jeudi 12 mai 2016

L’Univers gonfle trop lentement



La galaxie du Triangle s’éloigne-t-elle de nous à la vitesse folle de 73 kilomètres par seconde ou bien seulement à 67,3 ? Soit 8 % plus lentement. Pinaillage ? Non, car cet écart est peut-être l’indice d’une future grande découverte en cosmologie et en physique.
Ces chiffres mesurent en fait la vitesse d’expansion de l’Univers, c’est-à-dire peu ou prou la vitesse d’un ballon en train de se gonfler avec à sa surface la Voie lactée et toutes les autres galaxies : celles-ci s’éloignent les unes des autres lorsque la paroi enfle. C’est l’astronome Edwin Hubble, en 1929, qui a constaté ce phénomène dans l’Univers et a donné son nom à la constante de proportionnalité reliant vitesse d’éloignement et distance. Quant à sa valeur, elle est donc proche de 70 km/s pour les galaxies éloignées d’environ 3 millions d’années-lumière de nous.
Mais elle est délicate à estimer. Deux méthodes sont utilisées. « C’est comme connaître la vitesse d’une balle...