dimanche 15 mai 2016

Il ne reste sur Terre, plus qu’une seule personne en vie née au XIXe siècle -Anthony Konaté

DR
Une nouvelle doyenne de l’humanité a été célébrée récemment, l’italienne Emma Moreno âgée de 116 ans. Mais quel est le secret de sa longévité ? Il semblerait que la vieille dame soit adepte d’un régime alimentaire très spécial, et ce depuis longtemps.
Depuis le décès de l’Américaine Susannah Mushatt Jones, ce jeudi 12 mai 2016, à l’âge de 116 ans, l’Italienne Emma Moreno est devenue à la fois la doyenne de l’humanité et la dernière personne au monde à être née au cours du XIXe siècle. Cette dernière était plus jeune de quatre mois que l’ancienne doyenne désormais défunte.
Cette ancienne ouvrière ayant toujours vécu dans la région italienne du Piémont, a déclaré avoir vu la mer une seule petite fois dans sa vie. Sa longévité est un secret que l’intéressée a décidé de partager, et ce secret est incarné par un régime alimentaire plutôt spécial.
Capture d’écran 2016-05-15 à 12.36.11
En effet, Emma Moreno a expliqué qu’à l’âge de vingt ans, elle souffrait d’anémie et que son médecin lui avait conseillé de consommer, tous les matins, un œuf cuit et deux autres crus. Cette habitude alimentaire, la doyenne de l’humanité l’a conservée pendant près de 90 ans. Et si l’on fait le calcul, elle aurait ingurgité près de 100.000 œufs dans sa vie, une sacrée prouesse.
Le monde scientifique s’est accordé, il y a longtemps, sur le fait que manger des œufs était bénéfique pour le cerveau. Cependant, Emma Moreno et sa famille suscitent actuellement la curiosité d’une équipe de chercheurs de l’université d’Harvard, quant à leur patrimoine génétique. En effet, la longévité semble être une affaire de famille chez les Moreno, puisque sa mère est décédée à l’âge de 91 ans et une de ses sœurs s’est éteinte à l’âge de 107 ans.