mardi 24 mai 2016

Et si le futur de la réalité augmentée ressemblait à ça ?

Capture d’écran 2016-05-23 à 14.46.25

Une vidéo montre comment pourrait être la réalité augmentée à l’avenir, une vision d’artiste qui on espère, restera au stade de la fabulation. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il s’agit d’une vision synonyme d’un niveau d’hyper-connexion jamais atteint depuis l’avènement des nouvelles technologies et moyens de communication.
Le film « Hyper-reality » est le fruit du travail de l’artiste londonien Keiichi Matsuda, d’origine japonaise. Il apporte sa vision sur l’évolution d’une technologie encore balbutiante : la réalité augmentée. Il s’agit donc d’interagir avec tout son environnement, ici urbain, matérialisé par exemple par les routes, les murs, les vitres d’un bus, les étals de supermarché et bien sûr les personnes.
« La réalité virtuelle, la réalité augmentée, les objets connectés et internet nous emmènent vers un monde où la technologie sera présente partout dans nos vies » explique l’artiste sur son site officiel. Selon lui, ce film « veut donc explorer cette excitante, mais dangereuse trajectoire que nous vivons ».
Cette vidéo, qui a été tournée dans la ville de Medellín en Colombie, serait donc pour l’artiste la suite logique des actuelles applications de la réalité augmentée. Ainsi, nous avons la panoplie du parfait « hyper-connecté », avec un champ de vision envahi d’encarts, d’icônes et d’applications. On y voit la personne équipée jouer à un jeu vidéo, communiquer en visio, se repérer dans la ville, une ville où les commerces prennent également du relief grâce à la réalité augmentée. C’est par exemple le cas des supermarchés, temple de la consommation, où les rayons ressemblent presque aux rues de Las Vegas !
Les addicts aux nouvelles technologies trouveront ici un moyen de ne jamais « guérir », puisque la vidéo, qui donne tout de même la migraine, suggère que la vie pourrait être considérée comme un jeu vidéo, ou quasiment. Très évocateur et faisant office de mise en garde, le court-métrage indique vers quelle dérive cette technologie pourrait se diriger sans contrôle, dans un contexte actuel de consommation frénétique et d’hyper-connexion.




Le journal la Sphère est le blogue personnel du journaliste indépendant et chroniqueur Anthony Konaté.