samedi 28 mai 2016

La foudre frappe la terre en super slow motion

flash-862620_960_720
Les scientifiques du Florida Institute of Technology sont récemment parvenus à capturer la foudre frapper la Terre en super slow motion, à savoir à 7 000 images par seconde. De quoi ne pas perdre une miette d’un phénomène généralement ultra-rapide.
Des images spectaculaires auxquelles il n’est pas commun d’assister. C’est le 20 mai dernier que ces images de la foudre ont été enregistrées, tout près du campus de l’université Florida Institute of Technology, à quelques 7 000 images par seconde, par le chercheur Ningyu Liu du Geospace Physics Lab, puis réajustées à 700 images par seconde.
Grâce à ces superbes images, on peut prendre le temps d’admirer ces veines électriques tomber du ciel avant de provoquer un immense flash lumineux. Ces images, nous les devons à un appareil qui n’a été déployé que tout récemment, et dont la véritable mission première sera d’étudier la dynamique et l’énergie des charges électriques produites pendant les orages dans la haute atmosphère.


En 2011 déjà, nous avions eu droit à des images exceptionnelles en super slow motion d’un orage capturé à 11 000 images par seconde, par le physicien Vladislav Mazur et le météorologiste Tom Warner (voir la vidéo ci-dessous).



Source : florida institute of technology