jeudi 28 avril 2016

La toile cosmique qui relie les galaxies entre-elles mise en images - Anthony Konaté




Capture d’écran 2016-04-28 à 10.14.15

Les chercheurs du Center for Complex Network Research sont parvenus à modéliser et à mettre en lumière la toile cosmique qui relierait entre elles les galaxies avec la gravité, comme le suggèrent de nombreux cosmologistes. Un travail minutieux et titanesque.
Cela fait longtemps que les cosmologistes affirment que l’univers est composé de galaxies qui sont reliées entre elles par la gravité, composant ainsi une sorte d’immense toile cosmique. Une mise en image par la modélisation de tous ces liens a été réalisée par les chercheurs du Center for Complex Network Research, à l’université Northeastern, dans l’État du Massachusetts aux États-Unis.
Ainsi, ce sont trois modèles informatiques qui ont été créés pour prendre en compte tous les liens possibles entre 24 000 galaxies, et plus de 100 000 connexions. Un travail énorme qui a été réalisé en se basant sur toutes les informations disponibles, la taille des galaxies, leur proximité entre-elles et les vitesses relatives de chacune, puis ils les ont comparé au véritable ciel nocturne. Des modélisations qui nous permettent de voir ces liens complexes, qui demeurent bien entendu invisibles pour les humains.
L’ensemble des recherches et du travail réalisé est à consulter en PDF sur le site d’ArXiv, et les trois modèles informatiques sont eux disponibles sur le site Cosmic Web, spécialement mis en place par les chercheurs. Pour chacune de ces visualisations disponibles, il est possible de se balader à travers les modélisations, et d’explorer plus précisément les connexions entre les galaxies qui forment la toile cosmique, en réalisant des zooms avant et arrière. Une manière pour nous de « visiter » l’infiniment grand et invisible, mais aussi une possibilité de répondre à certaines questions fondamentales concernant la naissance et l’évolution de l’univers, grâce aux algorithmes et aux outils qui ont été mis au point pour le bien de ce travail.