jeudi 28 avril 2016

Alain Juppé et Marine Le Pen se voient déjà face à face au second tour de la présidentielle


Alain Juppé à Caen, le 16 mars 2016.

Alain Juppé lance l’offensive contre le Front national… en librairie. Le favori de la primaire de la droite pour l’élection présidentielle de 2017 a pris la plume pour dire sa volonté de « faire face » aux « assauts du populisme », dans la préface d’un livre écrit par Maël de Calan, un membre de sa garde rapprochée. Le jeune auteur, conseiller départemental (Les Républicains) du Finistère, publie, le 4 mai, La Vérité sur le programme du Front national (Plon, 250 pages, 10 euros), un ouvrage dans lequel il entend pointer « les incohérences et les mensonges » que contiendrait le programme du parti d’extrême droite. Dans une courte préface de trois pages, son mentor se félicite de cette initiative, qui lui offre l’occasion de monter au créneau contre Marine Le Pen.
« Il était temps de hausser le ton face au FN », estime le maire de Bordeaux, qui dit vouloir s’adresser aux électeurs tentés par un vote de « colère ou de désespoir », leur expliquer « que ce n’est pas le FN qui leur apportera des solutions ». Le programme de ce parti « plongerait le pays dans le chaos », écrit l’ancien premier ministre, qui moque « un étonnant mélange combinant une politique économique digne de l’Union soviétique, une politique budgétaire laxiste, une politique internationale qui nous conduirait à rompre avec l’ensemble de nos alliés, sans oublier une bonne dose de xénophobie ».